Maison Tercecret, création de coffrets et mobilier à secrets
La Maison TERCECRET PARTENAIRE OFFICIEL DU BIG SMOKE PARIS  / JUIN 2017
« Du pavé de Paris à la cave à cigares… » Fer de lance du slow made à la française, la Maison Tercecret, animée par le maître coffretier et ancien Compagnon du Tour de France Pierre Marchal, a réalisé deux caves exclusives hors commerce pour le Big Smoke Paris 2017, samedi prochain. Chacun de ces humidors « à secrets » protège une bouteille de cognac et ses deux verres. L’une sera remise au vainqueur. La seconde sera tirée au sort à la fin de la soirée… Chaque personne inscrite est donc susceptible de repartir avec…

Le Big Smoke Paris is de retour ! Le samedi 24 juin prochain, le Cigar Smoking World Championship (CSWC) - le championnat du monde de dégustation de cigare créé par Marko Bilic - revient à Paris. 
 
Rendez-vous au cœur de la capitale, sur les Grands Boulevards, au restaurant I fratelini. On a gardé la recette qui a fait le succès de la première édition : d'abord, la fameuse épreuve de "slow smoking" rassemblant des compétiteurs venus du monde entier. On vous rappelle que le record du monde – toujours valide - a été réalisé l’an passé à Paris par Darren Cioffi : 2 h 50 min et 09 secondes avec un Macanudo Inspirado Marevas (petit corona) ! Comme l’an dernier, le vainqueur sera qualifié pour la grande finale, à Split, début septembre. Ensuite ? Un dîner assis, des cigares, des vins, des spiritueux, de la bonne humeur...  
 
Nombreux lots et surprises. Cette année, un tirage au sort permettra même aux non-compétiteurs de remporter des lots ! 
 
Ils ont déjà confirmé leur présence à nos côtés : Macanudo, Cuervo y Sobrinos, S.T. Dupont, Havana Club, Gentlemen 1919, La Maison Tercecret…
RENCONTRE DE L ELEGANCE  A FRANCEUIL  (TOURS)  / JUIN 2017
Ce dimanche 11 juin s'est tenu le prix de l'élégance à Franceuil, un évènement organisé par Luigi Di Donna sur le domaine de By Loft Garage. 

La maison Tercecret, partenaire officiel de cet évènement, a exposé quelques pièces uniques autour des concepts de magasine créés par Luigi Di Donna. 

Ce fut l'occasion de présenter diférentes maisons et partenaires de luxe autour de la voiture, la mode, le savoir faire, et de présenter son dernier opus. 
La maison Tercecret a réalisé plusieurs coffrets sur mesure en édition spéciale pour l'univers fascinant de ce photographe de mode.

PRESENTATION DES ECRINS DALMORE AU PARK HYATT PARIS / JANVIER 2017
Nouveau projet réalisé en collaboration avec le Park Hyatt et Yann Daniel 
 
Telle la part des anges, comme une rareté indomptable, cette goute d’or est le nectar finalement recueilli de tout un univers inspiré par un des meilleurs whisky confidentiel et un palace parisien. Toute en rondeur, sa robe comme suspendue s’effile et vous glisse entre les doigts comme le rituel de la première gorgée d’un liquoreux encore insoupçonné. Fruit de la rencontre entre Yann Daniel, Park Hyatt Paris Vendome, et Maxime Gilger, whisky Dalmore, cet écrin confectionné par Pierre Marchal, fondateur de la maison Tercecret, renferme un cocktail mettant votre esprit en effervescence. 
 
Cet écrin déjà simple coffret est utilisé pour ce cockail créé par Yann Daniel. Il doit désormais sublimer Dalmore. Ainsi la maison Tercecret a été sollicité par Maxime Gilger, pour apporter une notion plus luxueuse en redessinant un écrin conçu comme une véritable cave à cigare miniature. Ce premier projet fût abandonné au profit d’une seconde inspiration tout à fait insolite et unique. Un premier prototype de cette goutte d’or a été réalisé. Toute l’identité de ce nouvel écrin devait se faire autour de la sémantique Dalmore, avec une demande technique délicate à mettre en œuvre. 
 
Cet écrin unique est là sous vos yeux ébahis. Les lignes ont été retravaillées pour aboutir à sa forme actuelle. Ainsi de sa rareté sa robe prend une nuance dorée, légèrement irisé. Sa profondeur se révèle à son ouverture d’où s’échappe une mystérieuse fumée de cigare qui prend place tout autour du verre placé au centre. Les parois réalisées avec des douelles de tonneau, laissent apparaitre des reflets pourpres, nuances olfactives et colorées encore imprégnées dans l’histoire de ce chêne d’un cru du médoc. Vos yeux, votre odorat cherchent encore et s’imprègnent maintenant de « The Dalmore Cigare Old Fashioned ». Devant vous, là, contemplez ce qui restera une expérience unique. Le cerf du clan Mackensie vous inspire. La maison Tercecret est heureuse de vous partager cet écrin au secret bien gardé.
SALON O BART BORDEAUX  / NOVEMBRE 2016
Communiqué de presse de la maison de coffret d’art TERCECRET de Pierre Marchal, présentée lors du salon Ob’Art du 09 au 11 décembre 2016 à Bordeaux  

« Pierre Marchal possède une vision toute personnelle et sensible de concevoir la notion du secret. A travers ses créations, il retrouve tout son sens, sa beauté. Tel un voile de pudeur, de protection et d’intimité, il enveloppe ce que l’on a envie de garder pour soi ou que l’on désire offrir à un être cher. Une offrande nimbée de mystère, terriblement désirable et fragile à la fois ». 
Lauréat du 1er prix du concours du travail manuel organisé par le Rotary Club de Bordeaux, Pierre Marchal, coffretier d’art et fondateur de la maison TERCECRET, présentera ses créations lors de l’édition 2016 du salon Ob’Art du 09 au 11 décembre à Bordeaux : les exposants sont des artisans d’art qui conçoivent des pièces dans leurs ateliers et font preuve d’une absolue maîtrise de leur savoir-faire. Ob’Art permet de rencontrer des créateurs et de partager avec eux leur expérience dans tous les secteurs de l’artisanat d’art : bijoux, textile, céramique, coutellerie, verrerie, ébénisterie… 
Après sept années d’études d’ébéniste et des années de travail aussi acharnées que passionnantes, au rythme lent de sa main dessinant le premier croquis, travaillant la matière, perfectionnant son savoir-faire, il se considère aujourd’hui à plus de trente ans comme un coffretier d’art. Ses coffrets « à secret », du plus petit au plus monumental, sont devenus sa spécialité car derrière son allure simple, dénuée d’ostentation, cet objet minimaliste requiert une dextérité et la maîtrise de très nombreuses techniques ! Son expertise, la quête de la perfection et la recherche de la rareté, des notions chères à l’univers du luxe, le confortent dans son désir d’aborder ce monde aussi fascinant qu’exigeant. Le mécanisme complexe de ses coffrets, élaborant la cachette qui abritera un secret, est devenu sa signature. Elle confère une forme de poésie à sa démarche d’artisan-artiste qui se lit à travers ses créations ; chacune d’entre elles est semblable à un livre rare et précieux dans lequel on aurait glissé quelques objets sacrés aux yeux de celui qui le possède et qui le transmet. Le secret est un concentré de bonheur à venir que l’on souhaite préserver d’une manière délicieusement surannée, hautement aspirationnelle dans notre monde ultra connecté où tout s’affiche à la vue de tous. Il conserve à jamais intacte l’odeur unique du passé mêlée à celle du présent grâce au savoir-faire et à l’ingéniosité de Pierre Marchal : dés qu’il est mis à l’abri dans son coffret, il s’efface, silencieux dans son manteau de pudeur et de mystère, n’attendant qu’une chose : être découvert ! Et il le sera par vous, lorsque vous seront présentés deux coffrets originaux, créés en exclusivité pour le photographe de mode italien Luigi Di Donna, éditeur de concepts éditoriaux innovants, directeur artistique … et dénicheur de talent ! Parce qu’il a instantanément et instinctivement cru en Pierre Marchal, le prenant sous son aile à la fois porteuse et protectrice, il est devenu son directeur de la communication, sans pour autant lui voler la vedette ! 
Le Rotary Club offre à cet artisan-artiste l’exceptionnelle occasion de pouvoir exposer ses créations originales, renouant ainsi avec la grande tradition du savoir-faire des coffretiers d’art !  

Séverine Hartenstein  

Rédactrice de Red Collector et Fondatrice d’atelier58, agence de stratégie de marques
UNE PUBLICATION DANS BENUDE MAGASINE /OCTOBRE 2016
VERNISSAGE AU LUXURY LIVING GROUP PARIS SEPT. 2016
Pour la fashion week 2016, luigi Di Donna, photographe et créateur des concepts magasines comme le Red Collector ou L'absolu, met en avant nos créations sur mesure. En effet, une collaboration étroite permet de créer des écrins uniques pour ses concepts. Sa dernière création, le concept magasine Signature, est exprimée officiellement lors de cette soirée privée, une exposition au Luxury Living Group Paris. A la hauteur de sa personnalité et dans un univers qu'il maîtrise parfaitement,  j'ai répondu favorablement pour être présent lors de cet évènement, aux côtés de grandes maisons et marques nobles. 
Afin de mettre en avant le créateur Georges Maakaroun à travers ses collections Georges Mak Couture, un écrin en lien avec Signature a été créé pour cette occasion.

Une soirée pleine de rencontres, de personnalités, aux côtés d'autres grandes maison ou marques nobles. 

Mes sincères remerciements.
MAISON ACTUELLE  / AVRIL 2016
La maison Tercecret, Coffrets et mobilier à secrets... 
  
La maison Tercecret située dans le sud ouest de la France est dédiée au design et à la manufacture d’écrin en bois ainsi que du mobilier haut de gamme. La signature singulière est le secret, c’est à dire qu'un tiroir dérobé, ou un double fond est dissimulé et laissé à la discrétion de l’acquéreur.  
 
Après plus de 15 ans d’expérience en ébénisterie d’art dont un parcours dans le cadre du Compagnonnage, Pierre Marchal, le fondateur de la maison apprécie cette mécanique et l’émerveillement créé au delà de ses réalisations en écrivant une histoire, votre histoire, derrière l’intrigue.  
Ce sont ses valeurs professionnelles et humaines, en adéquation avec la démarche de « slow made » et de toute cette reconnaissance internationale de l’artisanat d’art français qui permettent à la maison Tercecret de proposer des créations uniques ou en petites séries aux quelques privilégiés. Pour tout projet, la maison consacre beaucoup de temps. Ainsi, Pierre M., un passionné de talent, réalise aussi bien du mobilier pour l’aviation et pour des yacht mais surtout des écrins pour vos passions. Toutes les créations sont réalisées en France, à la main, dans un atelier calme et en retrait pour garder toute la discrétion. Aussi, cet art du bois noble n’est rien sans la gainerie : ses créations font appel à du galuchat, du parchemin, et bien d’autres matières, comme la feuille d’or, la laque etc. Lorsque le projet nécessite un travail spécifique avec un autre métier, Pierre M. collabore avec des artisans d’art. Depuis son lancement en 2014, Tercecret s’est vu confier entre autres la fabrication de trois tables à café pour un yacht sur Monaco, la création d’un écrin apparenté à l’oeuf de Fabergé entièrement gainé de galuchat pour une joaillière à Paris, mais aussi des créations pour des montres, des liquoreux comme par exemple avec la Famille Lhéraud créateur de Cognac. Il n’y a aucune limite dans la création car Tercecret a également réalisé une malle dédiée aux ustensiles d’entretien des souliers pour le cireur du Festival de Cannes. Une autre spécialité de la maison est la manufacture des caves à cigares, déjà présentées au « Traveller Club » à Paris et reconnues par le grand club de vitoles « pour une poignée de cigares », car la qualité et l’éthique des matériaux employés est un gage de conservation.  
Certaines récompenses, comme la nomination aux « Talents du Luxe » en 2015, sont déjà une reconnaissance. Soucieux de l’échange avec ses clients, Pierre M., déjà sollicité en Suisse, se déplace sur demande en France. Ses créations s'adressent aux particuliers et professionnels, pour le plaisir d'offrir ou de s'offrir un plaisir. Créer avec vous un projet qui soit le votre, même les plus fous, est une expérience à vivre avec le fondateur. Demandez lui, il vous répondra... avec passion. 

EXPOSITION CHEZ STEPHANE BASTIDE A TOURS/AVRIL 2016
Une première collaboration avec Luigi Di Donna sur son concept magasine, Red Colector, magasine de luxe à la belle reliure.
Le salon de coiffure Stéphane Bastide a été le temps d'une soirée privée, un haut lieu d'exposition et de découverte de différents talents. La maison Tercecret a été invitée pour présenter sa dernière création pour le Red Collector, rendant homage à Romy Schneider, sous l'égide des photographies de Luigi Di Donna. 
  

CENTRE DU LUXE ET DE LA CREATION / FEVRIER 2016
PIERRE MARCHAL Coffretier T E R C EC R ET
Lorsqu'en 2013 Pierre Marchal crée Tercecret, c'est pour concentrer tout son savoir-faire dans de petits objets sur-mesure : les coffrets. Avec des créations où se mêlent matériaux traditionnels et matières contemporaines... Cabinets, malles, boites de toutes tailles s'ils renfermeront les plus beaux secrets n'ont pas de secret pour notre coffretier.

Le Centre du luxe et de la création distingue, accompagne et récompense les meilleurs créateurs qui sont la sève nourricière des ateliers et des entreprises du luxe. 
« Mettre la création au centre du luxe, car elle est le moteur de son renouvellement, tel est le credo du Centre qui remet, chaque année, les Talents du luxe et de la création. » 
Ce sont les récompenses les plus prestigieuses attribuées aux créateurs et managers, qui se distinguent par l’excellence de leur savoir-faire et le caractère remarquable de leur démarche. 
Les Talents s’adressent à l’ensemble des métiers du luxe : mode, accessoires, design, architecture, gastronomie, hôtellerie, art des jardins, automobile, parfumerie, cosmétiques, métiers d’art… 
Douze Talents sont remis chaque année : 
Neuf incarnent les valeurs du luxe : l’audace, le bien-être, l’élégance, l’harmonie, l’innovation, l’invention, l’originalité, la rareté et la séduction. 
S’y ajoutent le Talent du Management, l’Empreinte de l’année, destinée à une œuvre qui marque son temps, et le Talent d’or. Un prix spécial du jury peut venir distinguer l’ensemble d’une œuvre. 
 
Plateforme exceptionnelle de communication autant que de développement, les Talents du luxe et de la création confèrent à leurs détenteurs une notoriété et une reconnaissance internationale de très haut rang et sont remis lors d’une soirée de Gala annuelle, événement incontournable du luxe.

LE TOURNE MAGASINE / JANVIER 2016
Habitant du Tourne depuis 2011, Pierre Marchal, Ebéniste d’art, coffretier a choisi de s’installer dans notre village avec sa  famille, pour son cadre de vie privilégié. Jeune homme discret de 32 ans, ancien Compagnon du tour de France, Pierre est un artisan passionné qui a appris le goût de la patience et de la perfection du geste à travers un parcours initiatique  au sein d’ateliers de prestige en France et à l’étranger. Riche de ses rencontres, il côtoie le monde de l’architecture, du design, de l’édition, de la formation et nous invite à découvrir son univers.

En 2013, vous créez votre marque « Tercecret » qui met  l’art du coffret à l’honneur. Qu’est-ce qui vous a amené à ce choix si spécifique ?  
Tercecret c’est avant toute chose un rêve qui se réalise,l’histoire d’une passion familiale pour les coffrets, transmise de génération en génération.Mon arrière-grand-père et mon grand-père fabriquaient, à leurs heures perdues des caves à cigares, de petits coffres et autres mobiliers.  Tout-petit déjà, j’étais fasciné par les coffrets et les systèmes d’ouverture à secret (tiroirs dérobés, doubles fonds et autres mécanismes ingénieux). C’est devenu ma signature. Chaque objet réalisé sur commande et sur mesure, possède son secret. Chacune de nos créations, conçue et produite dans notre atelier est unique ou produite en édition limitée. Nous travaillons différentes matières traditionnelles comme le bois massif ou plaqué, le galuchat, le parchemin ou le cuir, mais aussi des matières plus récentes comme le corian®. Je veux prouver qu’il est possible de vivre de sa passion. En créant la maison « Tercecret », j’insiste sur la valeur ajoutée du « made in France », du « slow made » en mettant le savoir-faire, la patience du geste qui m’ont été transmis, au service de la création de produits d’exception. 

Quel type de clients touchez-vous ? 
Des particuliers ou des entreprises. La relation avec le client se situe au centre de mon travail. Nous élaborons le projet  ensemble. Nous collaborons aussi avec d’autres corps de métier (architectes, designer, maroquinier, joaillier, etc.) dans le cadre de projets tels que la réalisation de mobilier, l’aménagement intérieur d’hôtels, la réalisation d’écrin, la création de prototypes pour la réalisation de coffrets à l’échelle industrielle.

Vous êtes natif des Vosges, comment êtes-vous arrivé  au Tourne ? 
Après ma formation de compagnon, j’ai travaillé quelques temps dans une entreprise bordelaise et puis j’ai eu envie de me lancer dans un projet très personnel qui serait un projet de vie. Avec ma compagne, il y a 4 ans, nous avons trouvé  cette maison au Tourne, un peu par hasard et puis c’est ici  que nous avons choisi de construire notre famille. Ce qui  nous plait particulièrement au Tourne, c’est la mobilisation sociale et humaine, la dynamique associative et ce paysage de bords de Garonne. La vie de village y est très agréable. 

En tant qu’artisan, vous avez déjà ouvert votre atelier  aux enfants de l’école. Avez-vous également une démarche pédagogique par rapport à votre métier ? 
Je souhaite proposer un soutien par rapport aux activités scolaires et périscolaires .Il est important pour moi de partager ma passion en collaborant avec les parents d’élèves, enseignants ou les animateurs s’ils le souhaitent. La classe de maternelle dans laquelle se trouve mon fils est venue visiter l’atelier, il y a quelques temps. Les enfants ont pu toucher le bois et quelques outils. La transmission des savoir-faire, des valeurs fait aussi partie de notre métier. D’ailleurs, lorsque mon activité le permet, j’accepte volontiers d’accompagner des stagiaires et je pense pouvoir  encadrer des apprentis d’ici 2 ans.
SHOW BOAT INTERNATIONAL / JUIN 2015
Pierre MARCHAL is a Frenchman behind Tercecret. A new manufacturer of custom furniture and specialized cabinetry (humidors, watch box and the like). A fourth generation craftman (His great father built sewing kits), Marchal has a long been obsessed with making secret cabinets for favoring treasures. He studied cabinetmaking in the region of “les Vosges” in eastern France and apprenticed with ateliers spezializing il luxury materials, like fine hardwoods, metal and skins. In 2013, he opened his own atelier near Bordeaux, creating a home base for projects that range from designing furniture for homes or yachts, like the table (right) make for a boat in Monaco, to crafting individual jewelry boxes. Tell him your dreams, and Pierre will make them real. Tercecret.com.
INTERVIEW SUR BFM BUSINESS / JUIN 2015
JOURNAL SUD OUEST DIMANCHE / JUILLET 2015
LE TOURNE Pierre Marchal, de la maison Tercecret, ouvre les portes de son atelier 
CAROLINE POMES

Barbe de trois jours, les mains pousšiereuses, les doigts allongés, PierreMarchal travaille le bois depuis tout-petit, inspiré par ses aïeuls des menuisiers amateurs et son grand père, qui fabriquait des caves à cigare. Pierre Marchal se lance dans une formation d’ébéniste. A 18 ans il deviant compagnon du tour de France. Il est ensuite admis à la Fondation de Coubertin, qui forme les jeunes artisans au gout du perfectionnisme. Un trait de caractère qui es évident chez Pierre. Meme si ce Coffretier est parfois un peu gêné, il est sur de luiet ne laisse jamais rien au hasard. Son discours à l’image de son travail, est travaillé à la perfection. “Je veux valoriser la qualité de mon art, celle du bois et du respect que je lui porte”.  
Pierre n'a pas d’essence de bois préfére. Il les aime toutes, autant le cèdre du Liban, et son odeur de citron, que le palissandre de Rio et son odeur sucrée. Mais ce qu’il aime le plus c’est créer des caves à cigares. “Construire un tel objet, c’est beaucoup de technique car les cigares s’imprègnent de l’odeur du bois qui les conserve”. Pour l’instant il n’a confectionné qu’une boite pour le plub Pour une Poignée de Cigares (P1P2C). Son but est de faire de cet art la majeure partie de l’activité de son atelier.  

MAISON TERCECRET 
Après avoir été formateur en ébènisterie, rédacteur pour une encyclopédie de la menuiserie, chargé de mission dans des entreprises d’ébénisterie, Pierre decide de se mettre à son compte. En 2014 il lance sa marque de coffres et de malles de luxe : la maison Tercecret.  
Là aussi tout est réfléchi. Autant le nom de la marque aui mélange des mots “terre, secret et créer” que sa manière de créer “ je prends le temps de rencontrer tous mes clients”, insiste Pierre qui collabore avec des joailliers, une distillerie de Cognac et des particuliers. Pour lui il est necessaire d’établir un contact, de réfléchir ensemble, pour aboutir à un objet d’art parfait. “Mon créneau c’est le “slow made”. Pierre prend en effet du temps pour fabriquer chacunes de ses oeuvres. Il crée pour le client avec lui. “En retour il me permet de faire vivre mon art”. 
Par exemple Mr Vallera, le cireur du Festival de Cannes, lui a commandé un coffre. Mais par n’importe lequel. Ce coffre mesure environ 1.50mètre de hauteur et contient une cave à cognac, une cave à cigare et un espace reserve au materiel de cirage. Son coffret vit donc à Cannes avec Mr Vallera.
 

PASION DU SECRET 
Toutes ses creations “ont une histoire”. Les coffres qu’il conçoit sont “des espaces intimes qui renferment des secrets”. En ce moment il concocte un écrin pour une demande en mariage. D’un côté il y aura la demande sur papier ; de l’autre une fleur. Le future pourra pousser un tiroir secret dans lequel se trouvera l’alliance. C’est ce genre de surprise qu’adore Pierre Marchal. Il a une passion pour les secrets et sa découverte qui se trouve dans tous ses objets, jusqu’à “Arlequin”, sa boite à outils sur roulettes qui cache certainement pleins de secrets de fabrication dans ses multiples tiroirs.  

THE FRENCH ELEGANCE / AVRIL 2015
Tercecret est une jeune maison fondée par le coffretier d’art Pierre Marchal. Elle propose aux amateurs de somptueuses créations pour enfermer, protéger ou mettre en valeur les objets qui leur sont chers. Cabinets, malles, coffres de toutes tailles, toutes les réalisations sont uniques, sur-mesure et réalisées entièrement à la main. 
L’histoire d’une création débute avec une rencontre, celle de l’artisan et du client. Elle pourra être suivie de plusieurs autres pour déterminer l’aspect du coffret, les matières, les mécanismes… La conception peut s’étendre ainsi de quelques heures à plusieurs semaines avant de trouver la forme parfaite qui correspondra à l’univers du client. Ensuite, tout sera fait à la main, par Pierre Marchal évidemment mais aussi par des artisans spécialisés si besoin (en maroquinerie par exemple), rien n’est trop luxueux pour un coffret Tercecret. Et pour vous dire l’attachement de l’artisan au bel ouvrage, il a déjà refusé une commande pour laquelle le commanditaire exigeait un type de matériau en bois reconstitué que Pierre Marchal n’estimait pas suffisamment durable dans le temps pour l’utilisation envisagée ! 

Comme un enfant, on ne peut s’empêcher de jouer avec le « secret » du coffret…  

J’ai pu longuement manipuler un coffret évoquant très élégamment l’univers marin. En bois massif, cette réalisation unique mêle habilement la tradition avec un placage en acajou sur le dessus et la modernité d’une découpe en corian évoquant une vague. L’ensemble abrite un emplacement pour une montre de collection et une plateforme en suédine pouvant recevoir deux stylos. Bien évidemment, il y a un compartiment secret que je ne vous dévoilerais pas ! Le coffret, qui a demandé plus de deux semaines entières de fabrication (entre temps de préparation et collage successifs) et coûte environ 2.800€ m’a ébloui dans sa maitrise technique dissimulée derrière son apparente simplicité. Une pièce indiscutablement admirable !  
Cette passion pour les coffrets vient de loin, puisque Pierre Marchal a pu, enfant, manipuler des coffrets fabriqués par ses grands-parents. Après des études d’ébénisterie, il se lance dans le compagnonnage grâce auquel il a côtoyé durant sept ans plusieurs grands artisans ébénistes. Surtout, c’est au détour d’une de ces rencontres que Pierre Marchal a fabriqué son premier « secret » : une cache dans une bibliothèque. Ayant eu carte blanche, il a pu concevoir un dispositif ingénieux qui permettait, en tournant un élément de décor, d’ouvrir l’emplacement secret. Le client n’en cru pas ses yeux et Pierre Marchal su qu’il avait trouvé sa vocation… 
Un dernier mot pour clore cet article sur l’homme derrière la marque. D’un naturel humble et discret, l’artisan n’a pas voulu d’une marque éponyme car il ne veut pas attirer les lumières sur lui mais plutôt sur ses créations. En choisissant de ne pas s’accaparer tout le mérite il place sur un pied d’égalité son travail et celui des potentiels autres artisans (maroquinier par exemple). Pierre Marchal fait partie de ces artisans passionnés, talentueux et avides de rencontres. Bien qu’il se définisse comme quelqu’un de réservé, il est particulièrement sympathique et sa passion est très communicative ! Et quand on lui demande ce qu’il préfère dans son métier il répond que c’est voir l’œil d’un client briller à la découverte du « secret » de sa dernière création. Vous l’avez compris, derrière Tercecret se cache un artisan très French Elegance. 
Très Forte Emotion : Avec Tercecret, tout est élégant, depuis le nom conçu comme un palindrome rimant avec secret (celui enfermé dans le coffret ?) jusqu’à la mise en musique des vidéos du site, pour lesquelles Pierre Marchal a personnellement choisi les très jolies mélodies d’Eric Satie. 
Pierre G. 

PRESENTATION AU TRAVELLER CLUB CHAMPS ELYSEES / NOVEMBRE  2014
La maison Tercecret a présenté ses créations de cave à cigares auprès d'un public amateur de vitoles lors d'une soirée au Traveller club de Paris. Celle ci s'est déroulée autour d'une dégustation de cigares avec quelques membres du club "pour une poignée de cigares". La qualité du savoir faire a été soulignée et ce fût un véritable échange entre passionnés, ce qui a permis de légitimer une conception et fabrication des créations de la maison.
THE SEVEN EXCLUSIVE JOURNAL  / JUILLET 2014
Tercecret, nom issu d’un palindrome à travers lequel nous pourrions évoquer plusieurs sens variés… Tercecret évoque une terre, un voyage, le temps et la patience, mais aussi quelque chose de plus personnel, de l’ordre de la possession intime, du cheminement et protégé par le silence. Un monde de secret niché au cœur de savoir-faire ancestraux. 
Tercecret, c’est un savoir-faire artisanal unique dans l’art du coffretier. Sa plus grande qualité réside à mettre en valeur nos objets et biens les plus précieux. Des coffrets qui nous transportent au-delà des époques en nous invitant au voyage. 
Cet art est né du travail de son fondateur, Pierre Marchal et de sa passion pour les cachettes et coins secrets où il pouvait mettre en lieu sûr des objets soigneusement emballés. Après un tour de France, fort de rencontres et d’apprentissages, il accède au titre de Maître Ébéniste. Après avoir travaillé pour de grandes maisons, il souhaite mettre en avant de manière plus légitime les lettres de noblesses de son métier de coffretier et crée ainsi la marque Tercecret en 2013. 
La notion du secret réside sans doute dans le secret lui-même. Il ne doit être connu que de celui qui le pense et créé et de celui pour qui il est destiné. Ainsi, les mécanismes de ce mobilier n’apparaissent pas ou peu sur des plans. Mais la notion de secret a toujours existé. Chaque coffret répond à vos envies les plus simples comme les plus grandes, et concilie les passions car la philosophie de la marque est qu’en leur confiant une création, c’est nous qui donnons une valeur à Tercecret, et qui nous la rend plus belle et plus noble. 
Qu’il s’agisse d’une fabrication unitaire ou en éditions limitées, Tercecret défend les valeurs de l’artisanat : le service, l’innovation, le savoir-faire. Pour garantir l’authenticité de fabrication, chaque coffret, marqué d’une estampille, est inscrit dans un registre et vous sera remis avec un certificat de garantie. 
Le savoir-faire technique traditionnel se perpétue grâce à la dextérité manuelle mais aussi grâce à l’outil mécanique. Les entaillages, les ajustages et la finition sont importants, la main intervient dans ces ultimes étapes. Une fois le coffret terminé, la main gauche apprécie l’objet, et laisse à sa sœur le soin de signer. Tercecret appose ainsi son estampille, garante des valeurs professionnelles et humaines qu’elle met chaque jour en avant.